Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Eléonore Rousseau

Naturopathe Nutritionniste à Nantes

Huiles essentielles, aromathérapie, bien être naturel : être en bonne santé

L’aromathérapie, est l’art de soigner par les huiles essentielles  pour l’harmonisation de la santé physique et mentale. On utilise, notamment les HE pour renforcer le processus naturel d’autoguérison.

Une huile essentielle est un extrait concentré obtenu par distillation par entraînement par la vapeur d’eau de certaines parties de plantes aromatiques(feuille, pieds, tiges, fleurs, écorce, fruit, bois…)

Prendre Rendez-Vous

Plusieurs voies d’utilisation

La voie orale

Lorsqu’on prend des huiles essentielles par voie interne, on privilégie des huiles essentielles à la fois bien tolérées par la sphère digestive, non toxiques au dosage pris, et surtout en lien avec l’affection qu’on souhaite traiter.

Il existe des capsules adaptées à cette voie.

A quel dosage ?

Demandez à chaque fois conseil à votre thérapeute. Retenez cette astuce pour ne jamais dépasser les seuils de toxicité aigüe (mais sans vous mettre à l’abri des inconforts si vous êtes un cas particulier) : retenez qu’une goutte d’HE fait environ 40 mg, et que vous avez droit – toute utilisation confondue et en tant qu’adulte sain, sur 24H – à maximum 5 mg d’HE par kilo. Ainsi, une adulte de 60 kilos aurait droit à 300 mg d’HE par jour au total, soit 7,5 gouttes par jour (ce qui pour les capsules fait par exemple environ 4 capsules chez la plupart des marques)

Comment ?

Sur un comprimé neutre, à avaler avec un grand verre d’eau froide, dans 1 cuillère à café de miel.

Avantages de la voie interne :

Efficacité

Permet de cibler la sphère (ORL, shère digestive…)

Inconvénients :

Toxicité plus importante. Attention certaines huiles essentielles ne peuvent pas être utilisées par voie orale. Il faut prendre en compte le profil de la personne ingérant l’huile. Cette voie ne pourra pas être utilisée chez les enfants, les femmes enceintes, allaitantes…

Attention, la durée de traitement de certaines huiles ne peuvent dépasser 5 jours, comme l’origan, l’estragon, l’eucalyptus mentholé (elles peuvent être hépatotoxiques ou neurotoxiques)

Il existe plus de contre-indication à l’utilisation.

Voie externe : diffusion, voie cutanée

Diffusion :

Certaines huiles essentielles peuvent être utilisées par diffusion, grâce à un diffuseur permettant de libérer le principe actif. Il convient de bien cibler les huiles car certains ne pourront pas être diffusées :  une huile se mêle à l’air que vous respirez : toutes les huiles ne sont pas adaptées aux voies respiratoires, et peuvent même les irriter (huiles essentielles de cannelle, girofle, origan, thym ou sarriette par exemple).

D’autres huiles seront de texture visqueuse ou collantes et risquent de boucher ou endommager votre diffuseur (amyris, santal, patchouli, vétiver).

Voie cutanée :

C’est la voie privilégiée pour l’utilisation des huiles essentielles.  Cette application est considérée comme la moins risquée, la plus rapide et offrant l’action la plus prolongée.

Cependant quelques précautions sont à respecter,  les huiles essentielles peuvent être irritantes pour la peau et ne doivent jamais être appliquées pures.

On peut les diluer dans l’eau du bain, ou encore dans une huile de support pour les massages. Elles s’ajoutent également aux crèmes de jour et aux lotions démaquillantes.

Dosage :

– Bébé : diluer 1 goutte d’huile essentielle avec huile végétale (huile d’amande douce par exemple) dans la paume de la main

– Enfant : 2 gouttes d’huile essentielle mélangée à une huile végétale dans la paume de la main

– Adulte : 3 à 4 gouttes d’huile essentielle diluées à une huile végétale dans la paume de la main

Prendre rendez-vous

Chez June - 7 rue des Cadeniers - 44000 Nantes

Call Now ButtonPrendre rendez-vousDéfiler vers le haut